La Forge d’un nouveau Modern ?

Il en faut parfois peu pour déclencher le débat. Et Wizards a encore une fois, d’une main de maître, entrebâillé la petite porte de l’antichambre des unbans. Cette petite chose c’est ça :

Stoneforge+Mystic+%5BPRM-GPP%5D

Mystique forgepierre est la nouvelle carte promotionnelle des Grands Prix pour 2016 avec un tout nouvel artwork de Johannes Voss (à qui ont doit déjà notamment Ange de la restauration, Artiste de sang et Thalia).

Cliquez pour voir l'artwork en plus grand.

Cliquez pour voir l’artwork en plus grand.

L’annonce était accompagnée d’un court paragraphe dont les deux dernières phrases ont fait l’effet d’une petite bombe au sein de la communauté MTG :

I wonder how many promo Batterskulls we’ll see next to these new promo Mystics by springtime next year…
However, before we get to the year of the equipment-fetching Kor, we have one last event to get through.

Tout internet s’est mis en branle bas de combat et l’ensemble des joueurs ont commencé le train des spéculations. Que peut bien signifier cette réimpression de Mystique forgepierre? Le puissant two drop blanc pourrait-il être débanni?

Je vous propose une courte analyse du format pour voir si le format Modern tel que nous le connaissons aujourd’hui pourrait supporter cet artificier.

Depuis mon retour dans le jeu, j’ai toujours vu Mystique forgepierre à travers le prisme du Legacy. En particulier dans les decks Deathblade, Jeskai Delver ou Death&Taxes. Lorsque j’ai vu les miracles que cette carte accomplissait, aux côtés de Jace, le sculpteur de l’esprit, j’ai compris la toute puissance de la carte et sa capacité à propulser très haut certaines stratégies. D’un oeil extérieur, voir autant de puissance délivrée par une simple 1/2 pour 2 manas était tout bonnement extraordinaire. Avec les puissants équipements disponibles en Legacy comme Battecrâne et Jitte d’Umezawa, ce stoneforge package, comme l’appellent les anglo-saxons, occupait peu de place dans un deck (6 cartes seulement) comparé à sa puissance.

Joueur de Modern, je ne pouvais me résoudre à voir un jour débarquer ce Kor dans mon format, tellement elle semblait injuste au vu de l’effort minime à fournir pour la faire tourner : seulement quelques cartes à inclure dans un deck, coût en mana très bas et la possibilité d’avoir accès en un clin d’oeil au Battecrâne, une menace bien compliquée à gérer dans un format davantage centré autour des créatures qu’est le Modern. Ce sentiment était le mien il y a quelques années lorsque le format était assez jeune et que ses horizons étaient bien différents de ceux que l’on connait aujourd’hui.

Je vais être tout à fait honnête et admettre que cette réimpression m’a fait reconsidérer ce débat. Pourrait-on voir un jour la Mystique forgepierre en Modern? Après pas mal de réflexion, je reste irrémédiablement divisé..

Scénario A : Reste dans les limbes et n’en sors jamais!

Image-1.ashxJ’ai déjà eu l’occasion d’en parler : la diversité des stratégies dans ce format est ce qui fait sa force. Et c’est sur l’autel de cette diversité que certaines cartes sont bannies et doivent rester bannies du format : Zenith de Vertsoleil et Faux-pas mental en sont les deux exemples les plus flagrants. Ces deux cartes, et encore plus pour la deuxième, créent une sorte de postulat de base selon lequel l’énorme majorité des decks du format doivent jouer ces cartes s’ils sont dans les couleurs de ce sort. Tous les decks verts devront jouer le Zenith, tout simplement parce que c’est une carte qui permet de répondre à énormément de problèmes au moyen d’une toolbox et apporte une régularité hors-norme à n’importe quel deck qui joue des Forêts. Et Faux-pas mental pousse l’exemple à l’extrême puisque n’importe quel deck peut, et devra, jouer cette carte. Si bien que tous les decks commenceraient avec une base de 56 cartes, 4 slots étant par avance réservés au carré de Faux-pas mental.

Si Faux-pas mental était débanni, les tours 1 du format pourrait bien ressembler à ça :
“Forêt, Oiseaux de paradis.”
“Misstep. 18.”
“Misstep ton Misstep. 18.”
“OK. Misstep ton Oiseau. 16.”
“…”
Sauf que voilà, on joue en Modern, pas en Vintage.

Mystique forgepierre est une menace élégante, simple, et qui demande une réponse, pour 2 manas. A n’en pas douter, n’importe quel deck qui peut se permettre de la jouer se posera a minima la question de l’inclure dans ses 60 cartes ou la jouera tout simplement pour contrer les autres decks avec Mystique forgepierre. Et pour les autres qui refuseront de jouer Mystique ou ne pourront pas, il seront dans l’obligation de trouver de quoi y répondre immédiatement. L’équation étant posée, on peut regarder où en est le Modern : c’est un format où Foudre règne en maître. Et ce sort que plus de la moitié du format joue déjà, peut tuer la 1/2. Mais selon le vieil adage, « il peut y avoir de mauvaises réponses, mais pas de mauvaises menaces » (-Dave Price, un des premiers joueurs pro de Magic, aujourd’hui plus connu sous le nom de King of Beatdown).

People like control because they think it shows that they’re good Magic players. Active decks, on the other hand, produce threats, and control decks must have the right answer to the right threat. If not, they’re in trouble. While there are wrong answers, there are no wrong threats.

Image.ashxSi Mystique forgepierre se résout, même si elle succombe à une Foudre, votre adversaire a quand même pu tutoriser son équipement. En terme de card advantage, il a donc récupéré une carte « gratuite » tandis que vous avez du dépenser une ressource pour tuer la Mystique. En réalité pour se battre contre Mystique, il faut à la fois une réponse pour la 1/2 et une réponse à l’équipement qu’il a désormais en main. Soit 2 ressources alors que votre adversaire n’a du en dépenser qu’une seule. Mystique est donc un Two for One systématique, à l’image d’Elfe aux nattes sanguinolentes.

Mystique forgepierre sera joué dans presque tous les decks du spectrum Modern. De Twin à UW Control en passant par Abzan. Elle est jouable non seulement dans Aggro puisqu’elle ne coûte pas cher et n’occupe que peu de place dans la stratégie et rajoute des menaces sur le champ de bataille (et elle permet aussi de luter contre les autres decks avec Mystique), elle est jouable dans Midrange qui cherche à gagner du card advantage dans le milieu de la partie, ce que lui permet de faire une carte comme Battecrâne et elle est jouable dans contrôle qui trouve ici un moyen d’appliquer de la pression avec un permanent facile à protéger et avec lequel il est compliqué d’interagir. Ce genre de carte qui demande si peu de contraintes de build mais offre beaucoup de puissance brute drainera sûrement un peu plus la diversité du format et ses stratégies au fil du temps.

Scénario B : En première ligne !

Déjà dépassé?

Déjà dépassé?

Mystique forgepierre ne gagne pas des parties toute seule, ne nous mentons pas. Elle a été conçue comme un moteur, et donc est au mieux aussi puissante que la carte qu’elle tutor. Vous avez besoin d’autre cartes pour supporter Mystique. Et regardons d’un peu plus près la déclinaison classique des premiers tours d’un deck qui joue Mystique : « Tour 2, Mystique forgepierre. Trigger, tutor Battecrâne, Tour 3, untap, terrain, passe le tour. A la fin du tour de l’adversaire, activation de Mystique, je pose Batterskull en jeu. Trigger Arme vivante. Untap, attack ». Ca se passe sur 4 tours.

Au tour 4, poser un tour en avance un Battecrâne ne me semble pas dégénéré lorsque précisément à ce tour 4 on peut également faire une infinité de 1/4, un bonne trentaine de copies de Mitraille, attaquer avec une Chevalière du reliquaire démesurément grosse grâce à Repli vers Casque de corail ou attaquer avec un Titan 10/6 piétinement, double initiative par exemple. Le format s’est considérablement accéléré et finalement on se rend compte que Battecrâne n’est en fait plus suffisant pour remporter la partie, comme il aurait pu l’être il y a 2 ans. Il est des stratégies qui peuvent se permettre d’ignorer totalement ce genre de carte ou rendre les stats du Germe équipé ridicules en combat. Des cartes comme Tasigur, le Croc doré, Baudroie de Gurmag ou même Tarmogoyf bloquent favorablement le Germe équipé. Et ne parlons pas de Commandement de Kolaghan qui est quelque part la réponse parfaite à Mystique + Battecrâne qui est rapidement devenu l’un des sorts emblématiques du Modern.

Des decks agressifs assez linéaires comme Merfolks peuvent tout à fait bouncer le Germe avec Accroc de vapeur. Tron peut exiler le Battecrâne lui-même avec Karn libéré. Amulet Bloom et Griselshoalbrand tueront assez facilement pendant que le joueur de Mystique sera en train de durdle pour jouer sa 4/4 inutile. Les jeux bleus peuvent aussi jouer une Clique Vendilion en réponse à l’activation de Mystique Forgepierre pour retirer l’équipement (comme face à une Fiole d’AEther). Fort heureusement, le Modern n’a pas de cartes comme Némésis de l’Identité qui sont proches de l’absurdité avec des équipement comme Battecrâne, à la limite de l’unfair. En cela, Mystique n’est qu’une menace parmi d’autres qui est dans le juste milieu de la balance entre fair et unfair. Dans ce format qui n’a pas de Force de volonté qui permet de trader des sorts contre 0 investissement en mana, Mystique forgepierre perd un peu de son pouvoir en Modern qui est armé jusqu’aux dents contre les créatures.

Débannie? Aussitôt dit, aussitôt fait.

Thibault Motté (TwinBlade)
Test Deck

20 Terrains
4 Lac de montagne bouillant
4 Grêve inondée
1 Phare abandonné
3 Chutes de soufre
3 Colonnade céleste
1 Fontaine sacrée
2 Cheminées à vapeur
1 Fonderie sacrée
3 Île
1 Plaine

13 Créatures
4 Exarque fourbe
4 Mage lancevif
4 Mystique forgepierre
1 Clique Vendilion

2 Artefacts
1 Battecrâne
1 Épée de festin et de famine

24 Sorts
4 Visions nées du sérum
4 Foudre
2 Chemin vers l’exil
2 Collet à sort
1 Dispersement
4 Déférence
1 Électrolyse
4 Jumeau par scission

Ce n’est qu’une ébauche. Le side serait assez similaire à celui que l’on connaît aujourd’hui avec un autre plan d’attaque au Kéranos. Ce genre de liste marche de la même façon que TarmoTwin : Mystique est une menace assez considérable que l’adversaire se doit de gérer, ce qui le distrait permet de le prendre off-guard avec Exarque + Jumeau.

Conclusions.

Mystique forgepierre ne permet pas de kill au tour 3 mais comprime la diversité du format. Ce n’est pas une carte ennuyante, je la trouve même élégante. Elle encourage les interactions mais serait certainement un peu trop dominante au Pro Tour du fait de sa popularité. Il y a fort à parier que beaucoup de pros auront pour cheval de bataille de faire de Mystique l’instrument de leur victoire.

La vraie question est : est ce que ça serait excitant de voir Mystique forgepierre en Modern? Pour un moment oui, je le pense. Jouer des decks avec Mystique est excitant. C’est une carte très puissante et, pour beaucoup, la raison migrer du Standard ou du casual vers le Modern est de pouvoir jouer des cartes puissantes. En Modern, on peut jouer des Tarmogoyfs, des Mages lancevifs, des Foudres avec une grande régularité. Le joueur moyen se contente bien de ce genre metagame. Mystique forgepierre est une carte qui fait peur non pas pour ce qu’elle est mais pour ce qu’elle permet à son pilote de faire. Tutoriser dans un format comme le Modern a toujours été un peu mal vu et peut sembler unfair par rapport aux autres stratégies. N’est-ce pas finalement Ouest de Tolaria qui permet à Bloom d’être aussi fort, lui apportant une certaine régularité? N’est-ce pas d’ailleurs les cartes de tutor comme Cosse de gestation ou Zenith qui posent problème? Cosse de gestation permettait trop facilement de générer du card advantage grâce à sa flexibilité. Mystique forgepierre est au même niveau en cela que, plus elle reste dans le format, plus il y aura d’options pour les joueurs pour abuser d’elle. Finalement aujourd’hui c’est Battecrâne qui est le « go to » équipement mais nous ne sommes pas l’abri de voir un nouvel équipement de cet acabit. Permettre au joueurs d’avoir Mystique en Modern pourrait également contraindre l’espace de création d’équipements de Wizards.

Alors voilà : une partie de moi veut bien la voir arriver en Modern pour redonner aussi un peu au Blanc ses lettres de noblesse mais une autre partie de moi crie prudence. Le Modern est relativement stable en ce moment, plus que ce qu’il n’a jamais été en tout cas. Mais chambouler un peu les postulats actuels ne ferait pas de mal. Si les années précédentes, Wizards devait retirer des cartes pour garder le format sain, je pense que cette année, ils sont prêts à réinjecter de nouvelles cartes plutôt que d’en bannir. Et Mystique est peut être sur leur shortlist.

Mais seul l’avenir nous le dira…

J’espère que cet article vous a plu et à bientôt,
-Thibault.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s