Cette semaine dans la magicosphère.

Cette semaine fut riche en évènements dans la bulle Magic the Gathering. Retour sur les épisodes marquants :

Retour sur Innistrad.

uSXmso6JbG_FR

Annoncé lors du Grand Prix Indy, WotC a bien annoncé un retour sur Innistrad, un des plans les plus populaires du jeu. C’est bien simple, en terme de flavor, de gameplay et d’ambiance générale, ce set figure dans le top3 des meilleurs sets édités pour Magic l’Assemblée. Le trailer nous replonge dans cette ambiance morbide et inquiétante :


Mais quelle force peut bien tordre cette pire tombale?

Le symbole d’extension annonce également la couleur : un symbole d’Avacyn renversé, un peu comme les crucifix renversés.

kAekVN1Ydr

Le trailer débute avec une musique angélique et une plume d’ange qui tombe du ciel la nuit. On y aperçoit la lune qui joue un rôle important sur Innistrad. Rappelons nous que lors des précédentes éditions d’Innistrad, Avacyn a été libérée, redonnant son équilibre au plan. Mais soudainement, la musique devient plus stressante, plus dramatique, et la plume se gorge de sang avant de poser sur le toit d’une maison. Cela voudrait-il dire qu’Avacyn est tombée ? tuée ?
Le trailer se termine avec le symbole d’Avacyn qui représente son Église. Mais celui-ci se tort et les branches des arbres autour se tordent également. Un malédiction planne vraisemblablement sur Innistrad et sur Avaycn. L’équilibre a l’air d’être, une nouvelle fois, menacé, probablement par des forces démoniaques.

Plusieurs pistes pour cette nouvelle extension :

  • Liliana pourrait bien être à nouveau Innistrad. En effet dans sa quête pour tuer les seigneurs démons afin de garder pour elle seule les pouvoirs du Voile de Chaîne, Liliana s’est déjà « occupé » de Griselbrand. Mais Innistrad, on le sait, regorge de démons, se pourrait-il qu’un autre seigneur démon que Liliana doit tuer y réside ?
  • Nous sommes également sans nouvelles de Garruk depuis sa malédiction par Liliana. Garruk tue sans relâche des Arpenteurs, sa dernière victime en date étant Vronos, un Inquisiteur d’Élite d’Innistrad (qui activa son étincelle avant de transplaner sur Esper). Avaycn l’avait chargé de trouver Garruk le maudit mais il échoua. Garruk pourrait bien donc avoir quelque chose à voir dans ce nouvel épisode d’Innistrad. Par ailleurs on sait que Jace et Garruk ont des relations compliquées, et Jace a déjà essayé de stopper Garruk… Mais Garruk semble se complaire dans cette malédiction qui a décuplé ses forces, se pourrait-il qu’il cherche désormais à tuer Avacyn?
  • Innistrad est le plan natal de Sorin que l’on voit beaucoup en ce moment, notamment avec les préparatif pour la Bataille de Zendikar. Si vous vous souvenez, il est allé chercher Ugin sur Tarkir qui lui a donné pour mission de retrouver Nahiri, la lithomancienne. Mais il y a fort à parier que si quelque chose arrive à son ange Avacyn, Sorin rappliquera fissa…

Une image accompagne l’annonce de Tenèbres sur Innistrad sur le site officiel de Wizards. Jace sera effectivement de la partie.

Shadows-over-Innistrad-Jace-615x346Date de sortie prévue pour le 8 avril 2016…

Commander 2015.
C15_Logo_ENGWizards a officiellement commencé à dévoiler les nouvelles cartes pour la nouvelle extension pour le Commander. Cette année, les 5 decks proposés seront les 5 associations de couleurs ennemies (bleu/rouge; blanc/noir; vert/noir; vert/bleu et rouge/blanc). Bien sur, Commander 2015 arrive avec son lot de nouvelles cartes et de nouveaux Commandants pour ces couleurs.

Si en France le format Commander est largement joué sous la forme du Duel Commander, aux Etats-Unis, c’est le Multiplayer qui domine. Et la communauté est devenue un peu hystérique à la sortie d’une nouvelle capacité, Myriade, et d’un équipement associé : la Lame des égos qui donne « Myriade » la créature équipée. Myriade permet de faire pas mal de choses abusées avec les créatures qui ont des effets d’arrivée en jeu… et plus il y a de joueurs, plus la créature se copie, ce qui peut donner des situations assez absurdes !

L’autre cycle de ce nouveau Commander 2015 est la série des Confluences : Confluence vertueuse, Confluence mystique, Confluence ardente, Confluence misérable et Confluence verdoyante.

Nouvelle organisation de StarCityGames.
HjfH-LTo

Star City Games a récemment communiqué sur les gros changements dans son organisation et sur les formats de ses événements à venir pour les nouvelles saisons.
Voici un petit résumé de ce qui va changer :

  • Désormais, gagner un Invitational permet de se qualifier pour le Pro Tour;
  • Star City s’étend au Canada avec les « Provincial Events »;
  • Les tournois du dimanche, auparavant connus sous le nom de 5k prennent désormais le nom de « Classics », et n’offrent plus de récompenses en cash. Les lots seront distribués sous forme de tickets qui permettent de récupérer des lots sur un Prize Wall. Formule que plusieurs organisateurs ont décidé d’adopter sur les Grands Prix;
  • Le format Legacy n’est plus un format supporté dans les Invitationals.

Le nouveau système de lots a fait un peu polémique mais c’est surtout l’abandon du Legacy comme format d’Invitational qui a fait le plus de bruit. Les Invitationals seront désormais seulement en Standard et en Modern. Voyant ces changements, les joueurs de Legacy, qui ne seront plus récompensés par du cash dans les « Classics » (mais par des prix qui ne les intéressent probablement pas) et qui voient leur format boudé pour les Invitationals, ont pris les armes sur le net pour dénoncer cette nouvelle politique de SCG.

Star City Games était l’un des derniers flambeaux du Legacy. Ce format, en dehors d’un GP par an n’est plus très joué mais restait cependant populaire grâce aux nombreux tournois de SCG. Quelque part, Star City Games a toujours été regardé comme l’une des organisations MTG qui faisaient vivre le format, grâce aux nombreux tournois et articles. Cette annonce a donc fait l’effet d’une petite bombe et beaucoup ont commencé à parler de la mort annoncée du format. Si bien que la résistance s’est organisée et plusieurs stores connus aux États-Unis ont réagi en essayant de lancer leurs propres séries de tournois en Legacy (comme Card Kingdom par exemple). Qu’en adviendra-t-il ? Il est trop tôt pour le savoir. Mais globalement, Star City ont drastiquement réduit le nombre d’Opens (qui s’appellent maintenant « Star City Tour » #SCGTOUR) en Legacy tout en retirant ce format de leur plus grosse formule, les Invitationals.

2November2015OPSCGTour
Peut être les réactions sont exagérées mais cela montre aussi que le format est un peu en panne et ne correspond plus aux attentes de Star City. Cela aura-t-il un impact sur le prix des cartes de Legacy maintenant que le « vaisseau amiral » du format vient de s’arrêter ? Only time will tell.

Le Standard le plus cher depuis CawBlade?

NM8e-RHn

Le site MtgGoldfish, mondialement connu pour l’exhaustivité de la data qu’il rassemble sur les listes des récents tournois, tous formats confondu, possède une section « articles » un peu moins connue. Pourtant on y trouve des analyses assez poussés sur l’actualité de Magic et notamment financière.

Ce lundi, le site a posté un article d’un contributeur qui a fait un peu de bruit : « The Most Expensive Standard Since Caw Blade« .

CawBlade est le nom d’un deck de Standard qui a donné son nom à une époque (« The CawBlade era« ) où le Standard était très onéreux. En effet, CawBlade était un deck digne du Legacy et probablement plus fort que beaucoup de decks Modern actuels, le tout en Standard. La combinaison de cartes extrêmement puissantes dans les couleurs bleu/blanc de l’époque faisait de CawBlade l’archétype hégémonique du Standard : Jace, le sculpteur de l’esprit, Mystique forgepierre (avec Battecrâne et les épées de Cicatrices de Mirrodin), Colonnade céleste, Gideon Jura, etc. Nous avons pour souvenir un Standard inaccessible, vu l’argent à dépenser pour espérer avoir un deck compétitif de la tempe de CawBlade. 90% des joueurs jouaient Jace, 70% Mystique forgepierre. Les joueurs avaient tout simplement BESOIN de ces cartes pour espérer être compétitifs. Et ces cartes étaient également ultra demandées dans les formats eternal, faisant grimper les prix de manière exponentielle.

Voici un tableau qui vient nous ouvrir les yeux sur le prix du Standard actuellement :

Capture d’écran 2015-11-06 à 14.33.43

$748 pour un deck en Standard. Et c’est encore Jace, cette fois-ci sous sa forme Prodige de Vryn, qui est responsable du gonflement du prix du deck. Jace est joué dans énormément d’archétypes en Standard : Aristocrats, Jeskai Midrange et Jeskai Black, Esper Control, … et si vous ne jouez pas Jace, il y a de fortes chances que vous deviez jouer l’autre Planeswalker central du Standard : Gideon, allié de Zendikar. Ces deux cartes au centre des archétypes actuels, en plus des fetchlands et des Battlelands, font que le Standard devient rapidement inaccessible pour ceux qui souhaitent rentrer dans le format et être compétitif.

Prenons Jeskai Midrange, le deck finaliste du Pro Tour. Le deck joue 4 Jace, 4 Gideon, en plus de 4 Marcheurs porte-hangars ; mais, en plus, l’ensemble des terrains pour jouer le deck et sa variante Jeskai Black est composé de rares chères : Prairie ruisselante, Dépression engloutie, Marécage fumant en plus des fetchlands de Khans de Tarkir joués en grand nombre : 4 Grêve inondée, 4 Delta pollué et 4 Fondrières sanguinolentes. Ajoutez à cela que les autres cartes du deck sont globalement uniquement des rares : Commandement d’Ojutai, Fin crépitante, Fouille temporelle, Tasigur qui sont des pièces maîtresses du deck. Il n’y a pas véritablement d’uncos dans le deck, en tout cas pas dans le coeur du jeu.

L’article explique que ce sont les battlelands qui ont fait exploser le prix des fetchlands légaux en Standard puisque désormais le mana est proche de la perfection et permet de jouer n’importe quel assemblage de couleurs et n’importe quelle rare. Et Jeskai Black a probablement le meilleur assemblage de ce genre de rares dans le jeu. Mais le constat est aussi un peu décourageant : tout comme pour l’époque de CawBlade, si vous n’avez pas les Jaces, Gideons, fetchlands et autres cartes, il n’y pas vraiment de solutions à part les acheter (il n’y a pas vraiment d’équivalence budget), à moins de ne pas jouer un deck tiers 1.

Les alternatives sont également onéreuses. Là où dans les autres Standards il était possible de jouer un deck compétitif sans se ruiner, ce nouveau format est sans merci pour les portefeuilles. Par exemple lors du Standard Innistrad/Nouvelle Phyrexia, si Jund était probablement le meilleur deck et le plus cher, il était toujours possible de jouer Mono Red, un deck tout à fait compétitif pour un peu moins de $100. Aujourd’hui le seul deck qui s’y rapproche le plus est Atarka Red mais celui-ci coûte plus de $200, ce qui reste considérable. Et c’est bien ça le problème aussi : il n’y a pas d’alternative budget. Le deck Aristocrats UB de Christian Calcano, tiers 2, joue bien 4 Jace, des fetchlands onéreux, GW Megamorph, joue Gideon, Nissa, etc.

Le Standard est à un carrefour où toutes les strates de cartes sont chères : la synergie fetchlands + battlelands est chère, les spoilers du format (ici les arpenteurs) sont chers et les moteurs de decks sont chers. Et ce n’est pas près de s’arrêter…

Voilà pour un état des lieux de la planète MTG. En espérant que vous y voyez un peu plus clair avec cet article,
Bon jeu et bon week end,

-Thibault.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s