Magic Origins: les 10 cartes qui ont changé le Standard.

Bonjour à tous,

C’est les vacances et nous sommes tous au ralenti.
Mais le Pro Tour c’est ce week end ! Quelques tournois (principalement sur Star City Games) ont eu lieu et voici les 10 cartes de Magic Origins qui ont considérablement impact le format et qui seront, je pense, présents dans les listes du Pro Tour.

Image.ashx10. Tutelle du Sphinx

Tutelle du Sphinx est une carte principalement de réserve vraiment efficace contre la majorité des decks contrôles du format. Le fait que cette carte soit un enchantement en fait une carte raisonnablement difficile à détruire pour l’adversaire, en fait peu de decks contrôles ont de quoi détruire des enchantements dans le métagame actuel. La seule carte capable de faire serait Caveau du péril. Tutelle du Sphinx permet de tuer l’adversaire de manière passive ce qui est une arme bienvenue dans nombre de paquets.

Image-1.ashx9. Réseau de mécanoptères espions

La nouvelle Âpre fleur s’est révélée être une pièce importante des decks de Jim Davis et Jeff Hoogland qu’ils ont incorporés à des decks contrôles traditionnels. Tout comme Tutelle du Sphinx, cette carte tire sa puissance d’être une enchantement et pouvoir avoir un moyen passif de gagner la partie. C’est un effet assez unique en standard. La condition est assez simple à remplir grâce à la Citadelle de sombracier et le Marcheur porte-hangars qui s’est révélé être un powerhouse.

Image.ashx8. Héraut du panthéon

Ce centaure est le principal responsable de la résurgence des stratégies Constellation en Standard. Le Champ d’étoiles de Nyx est certes une puissante addition mais c’est bien cette créature qui a donné aux decks de ce type un second souffle. Le gain de point de vie est non négligeable et incidental comme Coursière de Kruphix. c’est également un accélérateur de mana pour les enchantement, ce dont le deck a vraiment besoin pour résoudre ses finishers et jouer plus d’un sort par tour.

Image-1.ashx7. Vengeance de Gaia

la « Fun Police » du format. Désormais présente dans tous les decks Dévotion, cette énorme créature est une gigantesque menace pour tous les decks UB contrôle. Les adversaires sont bien souvent incapables d’intéragir avec cette bête en dehors de Pivot du destin et Caveau du péril. La solution est peut être de splasher du vert afin de pouvoir jouer Charme de Sultai qui peut détruire la Vengeance de Gaia. Mais elle n’est reste pas mois une force à ne pas sous estimer dans ce nouveau métagame.

Image.ashx6. Liliana, guérisseuse hérétique

Partie intégrante du nouveau deck Abzan Rally, Liliana est extrêmement facile à transformer dans ce deck. Elle permet également de réanimer toutes les créatures à 3 mana qui sont les moteurs du decks comme Aruspice sinistre et Marauder de Mogis (pour le kill) et ainsi de prendre des lignes de play résolument proactives pour un deck classé « combo ». Combiné à sa faculté d’être une pièce de disruption contre les decks contrôle, cela en fait une carte franchement puissante qui montre bien que les nouveaux Planeswalkers ne doivent pas être sous-estimés.

Image-2.ashx5. Marcheur porte-hangars

Outre sa synergie évidente avec le Réseau de mécanoptères espions, cette créature artefact est également un très bon stand alone dans beaucoup de decks. C’est un bon tour 2 comme un bon tour 18 et permet d’avoir une créature plutôt résiliante aux antibêtes. Ce robot a également des synergies intéressantes avec Commandement de Dromoka et Charme d’Abzan qui mettent des marqueurs +1/+1 sur lui, afin d’augmenter le nombre de mécanoptères qu’il crachera lorsque son heure sera venue. C’est également un bloqueur de première classe.

Image.ashx4. Carapace de Nantuko

La pierre angulaire du deck Ralliement des ancêtres est bien cette insecte . La combinaison Aruspice sinistre + Carapace de Nantuko est assez terrifiante pour n’importe quel adversaire en face. Même si le deck Abzan Rally subira certainement de nombreux changement entre ses premières formes aux Open Series et celles qui seront éventuellement jouées au Pro Tour, il ne fait aucun doute que la Carapace de Nantuko sera toujours là dans les versions finales. Bien souvent cet insecte permet de one shot un adversaire en conjonction avec le Maraudeur de Mogis mais également d’avoir un plan B qui tienne vraiment la route.

Image.ashx3. Jace, prodige de Vryn

Qui l’eût cru ? Jace est l’un des meilleurs arpenteurs du dernier set. Joué dans bon nombre de decks bleus, le Détrousseur ondin qu’est Jace a su s’imposer comme étant le 2 drop bleu de référence. Présent aussi bien dans Contrôle que dans les stratégies plus agressives (Jeskai Tokens notamment), Jace permet de contrôler le board et permet de faire du card avantage, Mage lancevif style, une fois transformé. Si bien que les joueurs bleus en mettent désormais bien 4 dans leur deck en ajoutant des cartes qui se synergisent bien avec lui (Saisie des pensées par exemple).

Image-1.ashx2. Croupissement

Sans surprise, Croupissement est joué en grand nombre et assure la place de Abzan Control comme une des meilleure stratégies du format. Croupissement a considérablement changé la façon de construire des decks en Standard. La carte à elle seule est responsable de la disparition quasi instantanée de Abzan Aggro qui ne peut tout simplement pas lutter contre ce sweeper (Lion à crinière bouclée, Rakshasa pourvoyeur de mort, Anafenza, la Primordiale, autant de créatures désormais facilement tuables). Même Coursière de Kruphix semble être désormais en retrait depuis la sortie de Croupissement. Quant aux decks rouges aggro, ils semblent être les prochains sur la liste…

Image.ashx1. Nissa, voyante de Vastebois

Également sans réelle surprise, Nissa est certainement la carte qui a le plus changé le standard. Abzan Midrange doit ses récents succès non pas uniquement grâce à Croupissement mais surtout grâce à Nissa qui peut à peu remplace Coursière de Kruphix. Nissa est facilement transformable, 7 terrains n’étant pas un problème pour un deck qui a pour stratégie de résoudre Ugin ou jouer des Protectrices de la tanières à répétition. Nissa permet à Abzan de filtrer ses pioches et de mettre de la pression sur la table . Et détrompez vous, vous n’avez pas besoin d’énormément de Forêts pour la jouer, 2 dans le deck suffiront. Son ultimate permet de remporter facilement la partie et est loin d’être inatteignable !

Voilà les 10 cartes les plus marquantes de ces dernières semaines !
Gardons un oeil sur elles au Pro Tour, je ne serai pas étonné d’en voir plusieurs dans le Top 8.
Bon week end à tous,

-Thibault.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s