JUND – Gerry Thompson has cracked the code.

Tarmogoyf_DGM_1920x1080_Wallpaper

Pour mon premier article sur le Consortium, je vais vous parler d’un archétype que j’apprécie énormément et avec lequel j’entretiens une relation passionnée, entre amour et haine depuis maintenant deux ans. Il s’agit donc de JUND, qui suite au ban de Shamane Ritemort, puis de l’arrivée d’un certain rhinocéros couplé à des bouleversements majeurs du métagame s’est laissé oublié…

Mais ce temps est révolu ! Car Jund nous reviens en force avec l’ajout d’une carte assez monstrueuse qui va nous permettre de faire « des trucs de fou »…

Image-1.ashx

Le Commandement de Kolaghan est un éphémère à 2 modes qui nous permet au choix de :

  • Renvoyez une carte de créature ciblée de notre cimetière dans notre main;
  • Forcer un joueur à se défausser d’une carte de son choix;
  • Détruire un artefact ciblé;
  • Infliger 2 blessures à une ciblé, créature ou joueur.

En outre, beaucoup de choses différentes et dans l’ensemble très sympathiques. Ce commandement ne sera, en effet, que par de rares occasions une carte morte dans votre main. La flexibilité de ce sort ainsi que le fait que ce soit un éphémère apporte à Jund une capacité à s’adapter à une multitude de situations différentes, et c’est certainement ce qui lui manquait, pour constituer un choix solide dans l’environnement du Modern actuel.

Mais passons plutôt à la liste, qui nous est proposée par Gerry Thompson, qui est « L’homme de Jund » pour moi, étant donné ses choix et la perspicacité dont il fait preuve dans son primer sur The actual Jund.

Jund – Gerry Thompson
PPTQ Charlotte – 04/06/15

25 Terrains
4 Catacombes verdoyantes
4 Falaises de Coupenoire
3 Fondrières sanguinolentes
1 Contreforts boisés
1 Village arboricole
1 Tombeau luxuriant
1 Crypte de sang
1 Terrain de prédilection
3 Ravins enragés
2 Marais
2 Quartier fantôme
1 Forêt
1 Fondrière crépusculaire
12 Créatures
4 Tarmogoyf
4 Obscur confident
1 Tasigur, le Croc doré
2 Limon nécrophage
1 Sinistre lavamancien
 
5 Planeswalkers
4 Liliana du Voile
1 Chandra, pyromaîtresse
 
18 Sorts
4 Foudre
1 Décomposition abrupte
3 Saisie des pensées
3 Terminaison
3 Inquisition de Kozilek
2 Commandement de Kolaghan
1 Dislocation
1 Pulsation du maelstrom
Réserve
1 Explosifs artificiels
1 Charme de Jund
3 Ligne Ley du vide
2 Mage fulminateur
1 Boum // Crac
1 Olivia Voldaren
1 Tasigur, Le Croc doré
1 Contrainte
1 Pulsation du maelstrom
1 Détissage de l’Æther
1 Ancienne rancœur
1 Trahison de la nuit des âmes

Je vous encourage avant tout à aller lire son article dédié à sa liste, et à sa performance sur ce PPTQ que vous trouverez sur le site de StarCityGame (premium) où il y explique ses choix.

La base de mana

La première chose notable dans sa liste, c’est sa Manabase. En effet avec 25 terrains, ont pourrait penser que la Manafull nous guette. Et pourtant… en jouant depuis longtemps ce paquet avec ses 24 terrains, je peux vous assurer que je n’ai jamais fait de sorties plus régulière qu’avec ses 25 terrains ! Ce n’est bien évidemment pas une science exacte, mais Thompson nous explique que lorsque l’on pack 24 terrains, on ne peut se permettre que 3 manlands et 1 utilitaire (type Frontière tectonique) sans que le deck en souffre. En jouant 25 terrains, notre Manabase peut se permettre de jouer 4 manlands et 2 utilitaires (ici Quartier fantôme) qui arriverons dégagés, et tout ça sans avoir à ressentir de lenteur dans le sequencing de nos land drops.

Pourquoi Quartier fantôme et non pas Frontière tectonique? Etant donnée que Gerry Thompson à voulu monter son Jund sur un axe « agression » il préfère sans doute le fait que le Quartier fantôme ne mobilise pas de ressource, lorsque l’on active sa capacité. Ce qui est exactement ce dont Jund à besoin, conserver son tempo, gérer, agresser, sans dépenser de ressources inutiles.

Dans des situations très spécifiques, Quartier fantôme à l’avantage de pouvoir empêcher l’assemblage du Tron lorsque celui-ci joue en dessous de la Frontière tectonique. Dans des situation tout aussi étranges, un Quartier fantôme, peut vous permettre d’aller chercher vos terrains de base lorsque vous êtes en death ou bien au moment d’une résolution de Lune de sang.

Les créatures

Sa version joue également 4 Obscurs Confidents qui est définitivement LA carte de Jund, et cela malgré l’omniprésence de decks comme U/R Delver ou Burn.
Jouer un Tasigur dans les 60 cartes du Maindeck ne pose pas de problème, même avec les Confidents, vous n’êtes évidemment pas à l’abri d’en révéler un… Mais de façon général, gros risque, grosse récompense, avec ses 8 fetchlands, ses 4 Foudres et ses 6 sorts de défausse, votre Tasigur pourra mettre la pression dès les premiers tours ou bien voler moult parties dans les games qui durent.

L’exemplaire du Sinistre lavamancien n’a l’air de rien comme ça, mais c’est une carte qui est susceptible de faire de la magie toute seule par moment. En plus d’être un excellent drop à 1 face à Affinity, Infect, Collected Melira, Merfolk. Pour moi cette carte à sa place dans Jund, mais uniquement en MainDeck, je trouve dommage de consacrer une place en Réserve pour une carte qui à sa place en permanence dans les 60 cartes du Main.

Les autres sorts

Pour reparler des cartes comme Sinistre lavamancien, prenons comme exemple Pulsation du maelstrom. On a tous les jours envie d’un sort qui gère n’importe quoi, mais, et ce n’est que mon avis, la jouer en side est erreur. Le sort est couteux, lourd, et nécessite de nous full tap la plupart du temps. De plus, on aura tendance à vouloir la rentrer en permanence, car cette carte est toujours « cool » mais le one-of du Maindeck fonctionne très bien sans pour autant avoir besoin d’une deuxième copie en Side.

Les 2 Commandements de Kolaghan font de l’excellent travail dans ce deck, améliorant le Match-up contre Affinity et Tron à la game 1 de façon considérable (surtout pour vs. Affinity…). Si la partie s’éternise, vous serez heureux de pouvoir défausser après la phase de pioche adverse, puis de remonter une menace de votre côté.

Bon… là ou j’ai envie de dire « Scandale » c’est pour cette random Décomposition abrupte. Je peux comprendre que le sort ne touche pas tout évidemment. Mais je serai d’avis, de prendre du recul sur sa liste, et de façon générale sur toutes les listes présentes sur MTGTOP8 par exemple. Car n’oublions pas que le métagame US n’est pas le notre et que d’après mon expérience, il est risqué de se balader dans les salles de tournoi françaises dans quelques sort de ce type à jeter sur des Lunes de Sang et autres Exarques fourbes.

La réserve

On peut se poser des questions sur sa réserve et surtout la présence des ces 3 Ligne Ley du vide, qui semblent être ici au détriments de cartes contre Burn. Ce qui peut constituer un choix intéressant si on est confronté à une importante quantité de paquets qui s’amusent avec le cimetière. Je pense à Living End, Melira, Grixis Delve, Instant Reanimator. Mais bon… de façon générale je ne peux que déconseiller de jouer ces Ligne ley.
Le fait de devoir faire du Mulligan agressif pour espérer commencer avec la Ligne ley, dérange le deck, de plus, si vous ne l’avez pas dans votre main de départ, ayez bien à l’esprit que 3 cartes supplémentaires avec un coût converti de mana de 4 se baladent dans votre deck, donc attention sur votre Confident. Un autre défaut évident, est le fait que cette Ligne Ley n’exile pas le cimetière en arrivant sur le terrain. Ce qui peut rendre cette carte totalement morte dans certaines games, là ou une Bombe à sortilèges d’annihilation aurait fait beaucoup mieux.

Je vais vous présenter la liste que je joue actuellement, la manabase de Thompson frôlant la perfection pour moi je n’ai pas osé y toucher, je vais donc vous présenter les quelques ajustements à mon métagame, et plus généralement, au métagame Modern parisien.

25 Terrains
4 Catacombes verdoyantes
4 Falaises de Coupenoire
3 Fondrières sanguinolentes
1 Contreforts boisés
1 Village arboricole
1 Tombeau luxuriant
1 Crypte de sang
1 Terrain de prédilection
3 Ravins enragés
2 Marais
2 Quartier fantôme
1 Forêt
1 Fondrière crépusculaire
13 Créatures
4 Tarmogoyf
4 Obscur confident
1 Tasigur, le Croc doré
2 Limon nécrophage
1 Olivia Voldaren
1 Sinistre lavamancien
 
3 Planeswalkers
3 Liliana du Voile
 
19 Sorts
4 Foudre
2 Décomposition abrupte
3 Saisie des pensées
3 Terminaison
3 Inquisition de Kozilek
2 Commandement de Kolaghan
1 Siège de l’avant-poste
1 Pulsation du maelstrom
Réserve
2 Fureur des dieux
1 Maître-chasseur de la lande
2 Nourrir le clan
3 Mage fulminateur
1 Escouflenfer foudregueule
1 Charme de Golgari
1 Tasigur, Le Croc doré
1 Contrainte
1 Charme de Rakdos
1 Abolition d’illusion
1 Trahison de la nuit des âmes

Commentaire

Dans l’ensemble je conserve son idée principale qui est que Jund doit se montrer agressif tout en restant capable de performances impressionnantes en late-game. Le paquet est monté de façon à atteindre et à gagner les guerres d’attritions. Avec des cartes telles que Tasigur, Olivia, et Sinistre Lavamancien et Manlands, si le plan défausse, Tarmogoyf et Confident, n’a pas été suffisant.

Le Maindeck change au niveau de la Olivia Voldaren que je préfère jouer MD. Dans un jeu comme Jund, pour moi cette Olivia fonctionne comme un Lavamancien, on aime savoir qu’elle est là, dans nos 60 à la game 1, qu’elle nous laisse d’énorme chances de victoire si la game est un peu trop « grindy ».

43099

Je suis également en train de tester le Siège de l’avant-poste à la place de la Chandra qui me gênait un peut trop en main de départ, et qui se faisait side-out dans 100% des cas, à la game 2. Je vous donnerai mon retour prochainement.

Je conserve les 2 copies de Limon nécrophage sans passer à 3. Passer à 3 nous force à reprendre la manabase, en jouant peut être le second Tombeau luxuriant, ce que je ne veux pas pour le moment, les 3 shocklands nous suffisent, on ne manque pas de couleurs, et nos double colorés sont disponibles assez vite. De plus limon est un drop à 2 assez lent, prenant une Foudre facilement, et dans Jund, je le vois plutôt comme une puissante créature de late-game plus que comme un drop à 2 que l’on veut jouer tour 2.

J’aime énormément le 2ème Tasigur de side, dans certain match-ups où on va préférer sortir nos Obscurs confidents, Tasigur nous promet de jouer le rôle de menace et de moteur à card-advantage s’il fait quelques tours sur la table. De la même façon, l’Escouflenfer en side, est un bon choix dans le match-up Abzan, en plus de détruire les jetons des Âmes persistantes, c’est une énorme win condition que Abzan aura du mal à gérer.

Ici « No more leylines » mais un pack 2 Fureur des dieux + 1 Charme de Rakdos pour gérer un peu les cimetieres. Alors oui on est pas sur le même type de hate, mais je préfère des cartes versatiles comme Fureur qui à aussi bien son rôle face à aggro (Merfolk, Little zoo, Burn, Tokens), que face à Collected, qui commence à être de plus en plus populaire. Toujours dans les cartes flexibles, le Charme de Rakdos,en plus d’exiler un cimetière, nous permet également de détruire des artefacts, et reste une bonne carte face à Twin qui va couper ses Mages Lancevifs ou son Morguesort et éventuellement son Battecrâne (et non je ne parlerai pas du dernier mode !).

J’ai envie de vraiment tester ce Détissage de l’Æther, que j’ai remplacé ici par une Abolition d’illusion car je trouve l’illustration jolie…Ca reste néanmoins une excellente carte contre Twin, qui nous autorise un out à Kéranos, dieu des Tempêtes en plus de gérer tout ses permanents gênants. Abolition d’illusion peut également trouver sa place dans votre side si vous êtes envahis par des deck de type Boggle (ou Aura Hexproof, au choix).

Enfin face à notre pire match-up je joue 2 Nourrir le clan, qui ont parfois du mal à trigger vu que nos seules créatures à 4 de force sont 2 Tasigur et nos 4 Tarmogoyf ainsi qu’un one-of de Maître-chasseur de la lande que j’apprécie de moins en moins, mais qui me semble cependant nécessaire face à Burn, et qui complète également notre stock de menaces dans les match-up grindy lorsque les Obscurs confidents sont absent game 2.

A très vite !

C’est ici que va s’achever cette analyse rapide de la liste de Gerry Thompson ainsi que de la mienne.
En tout cas je prend vraiment beaucoup de plaisir à jouer cette version un peu retouchée et je ne peux que vous encourager à investir dans Jund si vous hésitiez encore !
Je vous tiendrai au courant des performances de cette liste sur les tournois et PPTQ à venir et je publierai surement un article plus poussé et plus conséquent sur l’archétype en lui-même dès que j’en aurai le temps !

A très bientôt et merci de votre lecture :)

– Le Rameton

Publicités

Une réponse à “JUND – Gerry Thompson has cracked the code.

  1. Pingback: Deck Diary – PPTQ Modern | Le Consortium Infini.·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s