Sultai Delver en Legacy.

Bonjour à tous!

Aujourd’hui je laisse un peu de côté le Modern et vous parle plutôt de Legacy, un autre format que j’apprécie. J’aimerais pouvoir jouer autant de Legacy que je joue du Modern mais malheureusement, ce format ne jouit pas de la même popularité. À juste titre. Si le Legacy est un format très intéressant à jouer, il n’en reste pas moins qu’il est beaucoup plus frustrant que le Modern et, bien sûr, beaucoup plus onéreux.

Cependant j’apprécie de temps en temps pouvoir sortir mes dual lands et jouer quelques parties. Le GP Lille arrive bientôt et se déroulera en Legacy. Je caresse donc l’envie d’y participer, avec mon archétype favori : Sultai Delver!

rc208_delver_of_abberations

En Legacy, j’aime beaucoup jouer l’assemblage de couleurs vert, noir et bleu, tout simplement parce que ce sont les couleurs dans lesquelles il y a le plus de value. Jouant déjà combo en Modern (UR Twin), j’ai décidé de ne pas jouer une stratégie similaire en Legacy et plutôt de me tourner vers un deck tempo avec la meilleure créature bleue qui soit : Sondeur de secrets. J’ai eu également une période Shardless Sultai, mais je crois que rien ne me plait plus que Sondeur de secrets en Legacy. Pourquoi Sultai et pas Temur ou tout simplement UR ? Parce que je préfère l’assemblage avec la couleur noire qui me permet de jouer un autre one drop tout aussi puissant : le Shamane ritemort.

Image.ashx

Bref aperçu.

De façon assez classique, Sultai Delver est un deck aggro/tempo qui se joue avec des rituels et éphémère peu chers qui permettent de transformer rapidement le Sondeur de secrets ou de les utiliser comme conditions de victoire avec le Shamane ritemort. La menace principale du deck est la carte qui donne son nom au deck : Sondeur de secrets. Régulièrement vue comme une erreur de design, cette carte permet au deck d’être agressif tout en assurant le contrôle de la partie. Il n’est pas compliqué d’en faire une 3/2 vol et de la protéger efficacement pour qu’il termine la partie en quelques phases d’attaques. Mais surtout, la carte est bleue et peut donc être utilisée comme pitch (carte à exiler) pour Force de volonté.

Les deux autres créatures du deck, Shamane ritemort et Tarmogoyf sont des menaces tout aussi puissantes et qui deviennent de plus en plus fortes à mesure que l’on interagit avec l’adversaire. Évidemment, comme n’importe quel deck bleu tempo, le deck joue les deux contres gratuits emblématiques du format : Force de volonté et Hébétude.

Le deck trouve également la place de jouer 4 Terres dévastées malgré les 3 couleurs requises pour faire tourner le deck. Cela vient principalement du fait que Terres dévastées rend les Hébétudes plus fortes et que surtout la pression exercée sur le mana est grandement réduite grâce au Shamane ritemort qui permet d’utiliser les fetchlands et terrains détruits avec Terres dévastées pour produire n’importe quelle couleur de mana.

Contemplation et Remue-méninges sont des cartes clefs pour les decks avec Sondeur de secrets pour assurer qu’il se transforme et surtout pour filtrer les pioches et avoir les bonnes cartes au bon moment tout en gardant un flow de cartes. Nous avions le droit de jouer Fortune des mers à un certain point, ce qui nous permettait de remplir notre main à nouveau mais Wizards ayant, Dieu merci, banni la carte du format, je ne m’attarderai pas sur ce point.

Jouer Sultai signifie aussi que l’on a accès à Décomposition abrupte qui est l’ennemi de tous les autres decks Delver puisque pour la modique somme de 2 mana, nous pouvons mettre à mal la menace adverse sans être inquiété d’un contre. De plus, la carte est évidemment très forte contre les stratégies conçues autour de Contrepoids.

Je dirais que la faiblesse du deck est sa densité de menaces. Le deck est construit d’une telle façon que au delà des 12 créatures, le reste n’est que gestion, pioches et contres. Si bien qu’il peut y avoir des parties où le deck « tourne dans le vide », essayant péniblement d’être un jeu contrôle mais n’appliquant aucune pression sur l’adversaire. Le deck s’en sort péniblement contre les decks qui ont beaucoup d’anti-bêtes et qui peuvent donc vous empêcher de déployer votre plan. Les meilleures parties étant celles où vous appliquez la stratégie du « Protect the Queen » : une menace au tour 1 qui fera toute la partie en la protégeant contre tout ce que lance votre adversaire. A contrario, le deck peine à contrôler la partie puis jouer une menace : il va à l’encontre de ce pourquoi et comment le deck est bâti.

Variations.

Certaines listes préfèrent jouer plus de sorts bleus tandis que d’autres se plongent davantage le mana noir (avec un mana base construite différemment : généralement Bayou est absent des decks qui se classent dans la première catégorie). Je suis plutôt de la seconde catégorie en jouant souvent des cartes comme Liliana du voile et Hymne à Tourach.

Destin Reforgé a apporté un nouveau jouet à Sultai Delver qui n’est autre que l’ancien Khan des Sultai lui même : Tasigur, le Croc doré. Cet homme remplit grosso modo tous les pré-requis pour rentrer dans le deck. Il ne coûte qu’un mana (avoir 5 cartes au cimetière est chose aisée en Legacy et encore plus avec Delver vu la haute quantité de piocheurs) et est une grosse menace qui permet de mettre beaucoup de pression sur l’adversaire. Il est également une très bonne créature puisqu’il permet de récupérer du card advantage en midgame / fin de partie, là où normalement Sultai Delver a tendance à s’essouffler grandement.

1421011041153

Sultai Delver – Thibault Motté
Test Deck – Mai 2015

20 Terrains
1 Bayou
2 Forêt pluviale embrumée
4 Delta pollué
2 Île tropicale
4 Mer souterraine
3 Catacombes verdoyantes
4 Wasteland
 
13 Créatures
4 Shamane ritemort
4 Sondeur de secrets
4 Tarmogoyf
1 Tasigur, le Croc Doré
2 Planeswalkers
2 Liliana du voile
 
19 Sorts
4 Décomposition abrupte
4 Remue-méninges
4 Hébétude
2 Défiguration
4 Force de volonté
2 Percesort
1 Hymne à Tourach
4 Contemplation
Réserve
1 Cage du fossoyer de graf
2 Bombe à sortilèges d’annihilation
1 Aiguille à sectionner
1 Némésis de l’identité
1 Bibliothèque sylvestre
1 Dislocation
1 Déluge irrité
2 Charme de Golgari
1 Clique Vendilion
1 Jace, le sculpteur de l’esprit
3 Saisie des pensées

Voici la liste que je joue le plus souvent possible. Elle est encore et toujours en phase de test mais est assez proche de ce que je considère comme le build parfait. Je suis davantage de la « team double noir » dans mes sorts, avec 1 Hymne et 2 Liliana. J’ai décidé de ne pas jouer les versions avec Asphyxie que je trouve beaucoup trop instables. En effet j’ai toujours eu le soucis de ne pas quoi savoir jouer au tour 1 contre un adversaire inconnu. Dois-je jouer un Sondeur ou garder du mana up pour jouer Asphyxie au cas où mon adversaire a un fetchland? Après plusieurs tests, je trouvais la carte trop dépendante de l’adversaire et du match up. J’ai préféré donc jouer tester avec un Hymne à Tourach et des Liliana à la place. Hymne est excellent mais je n’ai pas trop envie d’en jouer plus d’une copie en raison des quelques sorts avec Fouille qui existent encore en Legacy, Fouille Temporelle en tête de pont. En revanche contre d’autres decks, elle vient bien complémenter les Terres dévastées pour complètement pourrir une sortie adversaire, surtout si l’Hymne touche des terrains.

Qui est ce mystérieux Tourach?

Qui est ce mystérieux Tourach?

La particularité de ma liste est qu’elle joue 2 Percesorts ce qui est très cavalier lorsque l’on joue la version avec Hymne et Liliana. Mais comme je suis assez soft sur le nombre de sorts de cette catégorie, j’ai comblé les slots libres avec des Percesorts que je trouve gigantesques en Legacy, surtout conjugués à la puissance de Terres dévastées et Hébétude. C’est également un contresort qui ne me met pas derrière, ce que Force de volonté et Hébétude font (respectivement en faisant automatiquement du 2 pour 1 et en remontant un terrain en main).

Autre petite particularité : les Défigurations en main-deck. J’aime énormément ce sort. Contrairement à Temur Delver ou UR Delver, Sultai n’a pas de façon se débarrasser rapidement d’une petite créature sans utiliser une Décomposition abrupte : nous n’avons pas accès à Foudre. Je compense cela en jouant 2 Défigurations, m’aidant ainsi à ne pas me trouver sous l’eau contre des decks assez aggro (Ondins ou les decks Delver) ou qui ont beaucoup de créatures à tuer le tour où elles arrivent (comme Death & Taxes par exemple). Elle permet aussi de prendre les adversaires par surprise lorsqu’ils ne s’attendent pas à voir ce genre de sorts qui reste, reconnaissons-le, peu joué, surtout en maindeck.

Image.ashx

Je joue les 4 Forces dans le main deck là où je n’en jouais que 3 lorsque je jouais Shardless (avec la 4e en réserve). Je n’ai pas trop d’autres moyens de disruption autres que des contresorts, du moins en maindeck et jouer 4 Forces me parait important maintenant que Fouille Temporelle est beaucoup jouée et que Miracles est un deck populaire.

Enfin, je joue 1 Tasigur comme unique sort avec Fouille. J’ai expliqué pourquoi j’aime bien Tasigur dans le deck mais je conseille à n’importe quel joueur de Sultai Delver de ne pas jouer plus d’1 sort Fouille. Repose en paix est déjà suffisamment forte contre Sultai Delver, rendre l’enchantement encore plus fort contre nous, ne me paraît pas être une bonne stratégie.

Gérer les land-drops est clef dans ce deck et pour tout deck Delver en général. Sultai Delver peut très bien opérer avec seulement 3 manas. Le 4e est seulement requis pour activer Tasigur, ce qui n’est pas essentiel à la stratégie du deck. Du coup, on n’en veut rarement plus de 3, pour avoir le plus de cartes actives. Heureusement, beaucoup de petites interactions sont possibles.

  • Premièrement, jouer Remues-méninges est toujours mieux avec fetchlands pour re-mélanger ensuite les cartes inutiles que l’on a reposé sur le dessus de notre decks avec ce fetchlands. Du coup lorsque l’on pioche trop de terrains, il suffit de jouer Remues-méninges, de remettre 2 lands en trop et de les re-mélanger ensuite.
  • Il est également possible de « transformer » des terrains en cartes actives : reprendre un terrain avec Hébétude permet d’avoir une cartes inutile (si on a déjà assez de terrains) à re-mélanger avec Remues-méninges+fetchland.
  • Comme nous avons Shamane ritemort qui fait déjà du mana, il est souvent correct de ne pas jouer des terrains pour les re-mélanger au moment où l’on pioche Remue-méninges.

Sultai Delver est un deck superbe à piloter et capable de beaucoup de bons plays. J’aime sa place dans le metagame actuel. Les deux versions sont puissantes et dépendent clairement de votre style de jeu. Avec Sultai Delver vous pouvez jouer les meilleurs sorts de gestion (Décomposition abrupte) couplés avec les meilleurs contresorts et les meilleures menaces du jeu. Remue-méninges et Contemplation sont la glue du deck, ce qui rend l’ensemble très lisse à jouer. En plus de cela, Shamane Ritemort est une carte exceptionnelle qui justifie à lui seul le choix de jouer des Mers souterraines avec votre Sondeur de secret plutôt que des Îles volcaniques. En plus, ce n’est jamais mauvais d’avoir de la gestion de cimetière en main deck.

Réserve.

La réserve est une collection de bonnes cartes qui sont là pour compenser les mauvais matchs ups du deck. Elves est un match up compliqués vu la densité de petites créatures face à nos 1 pour 1. Pour l’empêcher de faire trop de trucs dégénérés avec Zénith de Vertsoleil, j’aime Cage du fossoyeur de graf et aussi les Charmes de Golgari qui permettent bien souvent de tuer plusieurs elfes en même temps. Cage est aussi évidemment très forte contre les stratégies de réanimation et les charmes permettent de tuer les Némésis. Je joue une Némésis en réserve contre les decks qui jouent justement beaucoup d’antibêtes pour les rendre inefficaces. C’est également une carte qui permet de se prémunir contre Croisé mirran qui est une plaie pour Sultai Delver. Aiguille à sectionner est là pour gérer les permanents problématiques (Toupie de divination du sensei en premier lieu). Bibliothèque sylvestre est une des meilleures cartes vertes, contre les decks lents, elle permet de piocher des cartes supplémentaires sans réel défaut. J’aime l’avoir contre Miracles ou Storm par exemple puisqu’ils tuent généralement en une seule attaque d’anges, avec un Ultimate de Jace ou une combinaison de sorts + Vrilles d’angoisse ; notre total de points de vie importe généralement peu. Dislocation est un antibête supplémentaire qui permet de tuer Tasigur. Jace permet de se battre et d’avoir un second souffle contre les decks contrôle lourd. Le reste est de la hate contre combo : 3 Saisies, Clique Vendilion, Déluge irrité.

Quelques tables de side :

vs. Miracles

in
1 Aiguille à sectionner
1 Bibliothèque sylvestre
3 Saisie des pensées
1 Jace, le sculpteur de l’esprit
1 Clique Vendilion
out
1 Décomposition abrupte
4 Hébétude
2 Défiguration

Aiguille est principalement là pour nous aider à battre la Toupie de divination qui est ingérable une fois sur table et qui donne trop d’avantages au joueur de Miracles. A ce propos, je suis partisan de jouer une Force de volonté sur une Toupie, la carte étant beaucoup trop problématique, à moins de jouer Décomposition abrupte en réponse à l’activation pour piocher de celle-ci mais c’est compliqué à mettre en place.

Clique interagit favorablement contre les sorts Miracle. S’il le joueur adverse pioche et révèle un sort Miracle, vous pouvez jouer Clique Vendilion, et choisir de mettre la carte Miracle en dessous de la bibliothèque avant qu’ils ne puissent la jouer.

Je ne rentre pas Déluge irrité puisque le match up n’est pas une guerre de contre mais plutôt de pouvoir contrer les sorts clefs comme Jace et Repose en paix en post-side, que Déluge ne peut pas toucher.

Normalement le joueur de Miracles enlève quelques Contrepoids, ce qui me pousse à toujours enlever 1 Décomposition abrupte de mon côté ; il faut cependant en laisser dans le deck pour respecter la possibilité qu’ils en gardent. Heureusement pour nous, Décomposition touche aussi les éventuelles Cliques que le joueur de Miracle peut jouer, sans compter que c’est une réponse à Repose en paix.

La clef est de ne jamais s’étendre contre ce match up, et de toujours respecter le Terminus. Une façon efficace de flairer un Miracle est lorsqu’un joueur de Miracles joue Remues-méninges sans craquer un fechland après.

Lune de sang peut être dans la réserve du joueur de Miracles. Dans la mesure du possible, il ne faut pas se tap out complètement, surtout si l’on a une Décomposition en main.

Le match up est équilibré voire négatif en game 1 et positif en game 2/3. Ne vous éternisez pas sur une game déjà perdue à la 1 pour avoir le temps de joueur les suivantes.

vs. Show&Tell

in
2 Bombes à sortilèges d’annihilation
3 Saisie des pensées
1 Déluge irrité
1 Clique Vendilion
out
4 Décomposition abrupte
2 Défiguration
1 Terres dévastées

Show&Tell est toujours un challenge. Le match up est une guerre de contres qui se déroule sur 1 tour et mieux vaut être le mieux armé. Une application intéressante de Clique Vendilion est de la jouer en réponse à l’Exposé libre pour lui retirer Emrakul / Griselbrand / Omniscience. Malheureusement, ce deck joue énormément de terrains basiques, ce qui rend notre plan denial avec Terres dévastées peu efficace.

Décomposition abrupte est peu utile, à part contre une éventuelle Lune de sang mais avec l’arsenal de disruption, on devrait pouvoir l’empêcher de toucher la table.

Beaucoup, en revanche, jouent Pyroclasme en réserve. Il faut donc veiller à ne pas s’étendre trop. Mais généralement un Sondeur est suffisant pour assurer la pression.

Le match up est favorable pour Sultai Delver, surtout post board avec la grosse quantité de défausse+contres que le deck est capable d’aligner. N’oubliez pas que Liliana est une superbe carte contre eux puisqu’ils n’ont pas le tour supplémentaire de Emrakul lorsqu’il est posé avec Exposé libre, vous pourrez donc tentez de forcer votre adversaire à le sacrifier au tour d’après.

A choisir pour le tour 1, Sondeur de secret est toujours la meilleure option : mettre la pression tôt dans la partie est la clef de la victoire.

Les deux bombes sont à rentrer pour vous permettre de piocher vos bonnes cartes et l’empêcher de jouer des Fouilles Temporelles.

vs. Elves!

in
2 Charmes de Golgari
3 Saisie des pensées
1 Déluge irrité
1 Clique Vendilion
1 Cage du fossoyeur de graf
1 Dislocation
out
4 Hébétude
2 Liliana du voile
1 Hymn à Tourach
2 Force de volonté

Elves est un des plus mauvais match ups pour le deck. Sultai Delver n’a que trop peu d’éléments d’interaction et le joueur d’Elves peut facilement vous swarmer grâce à Aperçu de la nature.

Post-side, la cage est une très bonne carte pour ne plus vous préoccuper de Zénith et Ordre naturel.

Les Défigurations et la Dislocation viennent compléter votre suite d’antibêtes pour les ralentir. Charme de Golgari est essentiel aussi pour ne pas vous faire swarmer.

Le sol sera bien souvent impraticable, il vous sera impossible de passer tous les elfes avec votre Tarmogoyf. Du coup, rajouter une menace volante comme Clique Vendilion est important.

Hébétude est assez faible vu la grosse quantité de mana que le deck peut produire avec Berceau de Gaia et post-side il faut les détirer en plus de quelques Forces de volonté vu que nous retirons des cartes bleues.

vs. Sultai Delver

sur le play

in
1 Dismember
1 Bibliothèque sylvestre
1 Nemesis de l’identité
1 Jace, le sculpteur de l’esprit
out
4 Force de volonté

sur la draw

in
1 Dismember
1 Clique Vendilion
1 Nemesis de l’identité
1 Jace, le sculpteur de l’esprit
3 Saisies des pensées
1 Déluge irrité
out
4 Force de volonté
4 Hébétude

Le plan change entre play/draw. Hébétude est très faible lorsque l’on est sur la draw. Sur le play, la carte reste bonne mais à utiliser avec parcimonie. La gestion de vos propres ressources est importante. Mieux vaut ne pas la jouer si votre adversaire joue un Sondeur tour 1 si vous n’avez pas joué de Shamane avant (vous aurez assez de quoi tuer le Sondeur avec vos autres antibêtes). Il faut rester devant en terme de mana et land-drops et déployer vos menaces avant lui.

De la même manière, sur le play, on a le temps de jouer un sort non-interactif comme Bibliothèque alors que sur la draw, pas vraiment, on la remplace par une Clique Vendilion qui peut, au pire bloquer un Sondeur.

Ce n’est qu’un petit aperçu de ce qu’il est possible de faire. Si vous voyez que votre adversaire joue plusieurs sorts avec Fouille, il est possible de rentrer les bombes tout comme il est également possible de rentrer les charmes pour détruire la Bibliothèque adverse, tuer les Némésis et Obscurs confidents (présents dans quelques versions) adverses ou régénérer votre créature qui prend une Décomposition abrupte. Le choix de cartes dépend grandement de ce que vous voyez pendant la première partie.

De manière générale j’aime bien Jace dans le miroir. Il n’y a pas de Foudre pour le tuer d’un coup et bien souvent, remonter en main une créature permet de gagner beaucoup de tempo, surtout si c’est un Sondeur ou un Tasigur. Il est également une condition de victoire qui ne peut être stoppée que par Pulsation du maelstrom une fois sur table.

vs. Stoneblade (Esper & Jeskai)

in
2 Charme de Golgari
1 Clique Vendilion
3 Saisies des pensées
1 Bibliothèque sylvestre
1 Nemesis de l’identité
2 Bombes à sortilège d’annihilation
out
4 Force de volonté
4 Hébétude
2 Défiguration

Le match up est un peu compliqué contre Jeskai à cause des Foudres qui tuent vos petites menaces tandis que Retour au pays s’occupe de vos Tarmogoyfs.

Votre pire ennemi est Mystique forgepierre : Jitte d’Umezawa fonctionne comme des antibêtes gratuits et Battecrâne sur table est synonyme de gain pour l’adversaire.

Némésis de l’identité est votre meilleure arme pour les grinder, tuer les éventuels Jace adverses et bloquer les créatures équipées.

Charme de Golgari est là pour tuer les Némésis et les Âmes Persistantes ou régénérer vos créatures.

Les bombes empêchent des Fouilles Temporelles trop faciles ou même de flashback les Âmes, vous permettant ainsi de les attraper avec des Percesorts. En revanche si vous voyez que leur plan contre vous est de mettre un Repose en paix, oubliez les bombes.

vs. Death&Taxes

in
1 Aiguille à sectionner
2 Charmes de Golgari
3 Saisies des pensées
1 Bibliothèque sylvestre
1 Clique Vendilion
1 Némésis de l’identité
1 Dislocation
1 Tasigur, le Croc doré
out
4 Force de volonté
4 Hébétude
2 Percesorts
1 Hymne à Tourach

Un autre match up compliqué, votre pire ennemi est Croisé mirran. Vous devez trouver un moyen de le contourner. La défausse est une bonne option, peut être la meilleure. On enlève l’Hymne parce que Noble féale de Feuilleterne peut être présente post-board. Liliana reste une bonne carte pour son édit.

Les charmes permettent de tuer plusieurs de leurs créatures et surtout de détruire le Repose en paix (100% sûr qu’ils le rentrent contre vous).

Némésis de l’identité est une très bonne carte pour bloquer le Mirran ou les autres créatures problématiques.

Les Décompositions abruptes touchent pratiquement tout leur deck, veillez donc à bien les utiliser. Attendez vous à voir des épées comme Festin & Famine et peut être Eau & Feu, gardez donc une Décomposition pour ces permanents.

Clique Vendilion peut paraître faiblarde mais elle permet de retirer une créature dans la main de l’adversaire en réponse à l’activation d’une Fiole d’AEther.

J’espère que cet article vous aura donné envie de jouer le deck !
A très bientôt,

-Thibault.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s