Don’t feed the animals.

Zoo

« Fire is the universal language. »

Bonjour à tous! C’est mon premier article sur le Consortium Infini, et j’ai tout naturellement décidé de vous parler d’un archétype que je connais bien puisqu’il s’agit de mon deck de prédilection en Modern… Zoo ! Pour les néophytes, le deck est un aggro traditionnellement tricolore (aux couleurs de Naya, soit Vert/Blanc/Rouge) faisant appel à un bestiaire impressionnant et à quelques sorts de burn et de gestion pour terminer le plus rapidement les parties à grands coups de griffes. S’il existe un grand nombre de listes viables allant jusqu’à jouer les cinq couleurs du pentacle, la carte emblématique que vous retrouverez dans toutes les listes est bien évidemment le Nacatl Sauvage.

Le matou est essentiellement une 3/3 pour un simple mana vert, qui a longtemps été considéré comme l’un des meilleurs tours 1 sur pattes, si bien qu’il a été banni en Modern de 2011 à 2013 en même temps que Zénith de Vertsoleil. Le deck, qui s’appelait alors Counter Cat, jouait un carré de ces deux dernières cartes ainsi que plusieurs contres comme Gel immédiat, Négation, ou le très versatile Charme de Bant. La force brute du deck face aux autres aggro, sa toolbox et ses contres lui permettant d’affronter combo, ainsi que l’absence d’une liste contrôle solide à l’époque ont forcé la main de Wizards of the Coast: Zoo fut prié d’aller se mettre au vert.

Image.ashx

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Le chat a été libéré de sa cage et fut fortement attendu au Pro Tour Born of the Gods de Février 2014: Il n’a pas pu y faire mieux que la quinzième place d’Owen Turtenwald avec Big Zoo. Depuis, le deck a fait quelques apparitions en top 8 de Grand Prix avec notamment Zac Roorda et son 4-Color Zoo au GP Omaha de Janvier 2015, et a remporté certains events organisés par Starcitygames. Un bilan bien maigre pour pour un ancien pilier du format… Zoo n’est définitivement plus le roi de la jungle, mais est un solide tiers 2 avec lequel il faut compter. Aujourd’hui, ce n’est pas le deck aggro le plus rapide du format, mais c’est de loin le plus polyvalent et le plus robuste. L’archétype n’étant pas construit autour d’une tribe ou d’une mécanique et n’étant pas restreint par des contraintes de couleurs ou de courbe de mana, il est relativement peu sensible aux cartes de hate qui handicapent d’autres aggro comme Merfolk ou Affinity, et mettent à mal les stratégies linéaires comme Burn. Souvent vu comme une pile de bonnes cartes, le jeu comporte en réalité bien des subtilités et peut réserver de bonnes surprises à vos adversaires, et c’est un choix honnête pour quiconque souhaite  jouer un deck agressif en Modern. Dans le métagame actuel, l’angle d’attaque de Zoo est le suivant:

  •  Frapper vite et fort contre tous les decks qui tuent à partir du quatrième tour en se rendant le moins sensible que possible à des cartes clés comme Décomposition Abrupte, Liliana du Voile, Déférence, et Foudre.
  • Invalider le plan des decks qui tuent avant le quatrième tour avec des sorts de gestion vous permettant de gagner un tour ou deux qui seront capitaux pour résoudre une menace ingérable et vous remettre devant votre adversaire.
  • Punir les mains moyennes gardées par vos adversaires en jouant une liste dont le mot d’ordre est « consistance ».

Deux options s’offrent alors à vous: Big Zoo, qui passe au-dessus du removal et à travers les contres, ou Domain Zoo, qui passe en dessous.

Big Zoo – Brian Kibler
Starcitygames – Mars 2015

23 Terrains
4 Mesa aride
4 Lande venteuse
4 Contreforts boisés
2 Terrain de prédilection
2 Jardin du temple
1 Fonderie sacrée
2 Canopée d’horizon
1 Garenne du loup de Kessig
2 Forêt
1 Plaine

26 Créatures
4 Nacatl sauvage
4 Noble hiérarche
4 Tarmogoyf

4 Chevalière du Reliquaire
3 Frappeur loxodon
2 Bandemage qasali
2 Limon nécrophage
2 Escouflenfer foudregueule
1 Oiseaux de paradis

3 Planeswalkers
2 Chandra, Pyromaîtresse
1 Domri Rade

8 Sorts
4 Foudre
4 Chemin vers l’exil

Réserve
1 Escouflenfer au souffle de tempête
3 Lune de sang
1 Suffocation
2 Silence de pierre
2 Ancienne rancoeur
2 Nourrir le clan
2 Bûcher des damnés
1 Ajani le Vengeur

thCAJ5GWP7

Depuis l’arrivée du Rhinocéros de siège et de Tasigur, le Croc doré, il est devenu plus difficile de battre Abzan sur son terrain, le midgame. Pour y remédier, Kibler a opté pour l’Escouflenfer foudregueule, excellent face aux Âmes persistantes et qui est un excellent topdeck pour débloquer des situations défavorables. Après tests, je suis beaucoup plus convaincu par les dragons que par les Planeswalkers: Chandra est un gros investissement en mana pour un impact famélique sur la table, et si Domri est plus polyvalent, le jeune shamane des Gruul reste bien fragile. Il est également risqué de compter uniquement sur vos antibêtes pour empêcher Splinter Twin de placer sa combo: il va falloir bluffer le Chemin vers l’exil, se mettre hors de portée des sorts de gestion et attendre que les premières Foudres tombent pour résoudre vos Bandemages qasali. Aggro n’est jamais vraiment jouasse de tomber contre Twin, mais si vous jouez cette version de Zoo, vous n’êtes pas le plus à plaindre: jouez vos menaces en gardant du mana blanc disponible, et poussez votre adversaire à partir en combo le plus tôt possible directement dans votre anti-bête. S’il ne peut pas jouer l’enchantement au quatrième tour, vous êtes à priori sain et sauf. Les quelques autres decks control-ish que l’on croise encore en Modern, comme Scapeshift, Blue Moon et dans une moindre mesure Tron, sont difficiles à battre pour un Zoo Midrange: Votre meilleur plan sera souvent de faire la course avec un Nacatl exalté ou un Frappeur loxodon au tour 2, de coller vos points, et d’espérer gagner la première… Après side, vous êtes généralement meilleurs en ayant accès à Lune de sang et Suffocation.

Burn et Infect vont eux manifestement plus vite que vous: Il va falloir prendre son mal en patience et jouer ses antibêtes en réponse aux assauts adverses avant de résoudre une menace ingérable. La liste de Kibler manque cruellement d’Hélices d’éclairs, cruciales contre Burn et augmentant votre densité de sorts de gestion face à Infect. En ce qui me concerne, j’en joue désormais deux à la place des Chandra, que je ne regrette pas. Le Bandemage est une excellente carte contre ces deux archétypes, puisqu’il est capable de naturalize le Morguesort, la Résistance sauvage, l’Eidôlon de la Grande célébration, le Satyre… et donc de renforcer vos Tarmogoyf. En jouer un troisième dans vos 60 est parfaitement envisageable, la carte étant par ailleurs décente contre Affinity, Ad Nauseam et Storm, que vous aurez beaucoup de mal à occire pré-side. Quelques mots sur le sideboard, que je trouve un peu trop naïf face à des jeux unfair: Des cartes comme Canoniste des Éthermentés, Marécage de Bojuka et Usure / Déchiqueture peuvent combler ces failles et sont plus polyvalentes qu’il n’y paraît. Vos match-ups contre les decks fair sont corrects et ne nécessitent que quelques ajustements au regard de votre méta: Depuis son arrivée en Modern, Big Zoo a essayé Sigarda, Battecrâne, Epée des Ténèbres et de la Lumière, Croisé mirran… A vous de voir!

Domain Zoo – Liste inspirée de celle pilotée par Pat Cox
Starcity IQ, Janvier 2015

20 Terrains
4 Mesa aride
4 Lande venteuse
4 Contreforts boisés
1 Terrain de prédilection
1 Fonderie sacrée
1 Jardin du temple
1 Fontaine sacrée
1 Cheminées à vapeur
1 Crypte de sang
1 Forêt
1 Plaine

22 Créatures
4 Nacatl sauvage
4 Lion du terreau
4 Noble hiérarche

4 Tarmogoyf
4 Geist de Saint Traft
2 Mage lancevif

1 Planeswalker
1 Elspeth, Chevalière errante1

8 Sorts
4 Foudre
4 Flammes tribales
3 Hélice d’éclairs
3 Chemin vers l’exil
3 Croissance mutagénique

Réserve
2 Décomposition abrupte
2 Négation
2 Silence de pierre
2 Cérébrocenseur avemain
2 Marcheur de feu kor
1 Bandemage qasali
1 Ancienne rancoeur
1 Epée de Guerre et Paix
1 Ranger d’Eos
1 Canoniste éthérée

e4b10be5ad8978aed91fa1c4e0e7beed

Voilà une liste que je trouve très équilibrée et bien adaptée au métagame actuel: elle est suffisamment régulière et rapide pour punir les jeux réactifs, les combos qui ont conservé des mains moyennes, et avoir une chance contre Burn et Infect tout en restant l’agresseur. Contre Abzan et toutes les autres variantes de Rock, vous disposez de quelques tours pour lui infliger le plus de blessures possibles avant de changer de plan quand les bloqueurs adverses arriveront sur la table: S’il s’agit de Tarmogoyfs et de Rhinos, il faut compter sur votre Geist pumpé par Elspeth ou bien son jeton par Croissance mutagénique. Tant pis si le « prêtre défroqué » (comme aime à l’appeler David, un joueur régulier d’une bien connue boutique parisienne) meurt au combat: il est légendaire et ce n’est pas votre carte maîtresse. Si vous faites face aux Âmes persistantes, vous pouvez parfaitement envisager un plan burn à grands coups de Flammes tribales et de Mages lancevifs: le reach du rituel est considérable, puisqu’il peut tuer presque n’importe quoi sur la table adverse, ou envoyer vos adversaires ad patrès plus rapidement qu’il n’y paraît pour peu que vous ayiez pu le toucher quelques fois. Certaines listes jouent des Saccageurs du clan Ghor à la place des Mages lancevifs pour optimiser le plus possible les Geists, et je trouve que c’est tout à fait raisonnable.

Face à Twin, vous êtes plus favorisés pré-side qu’avec Big Zoo puisque les Flammes tribales peuvent régler son comte à un Exarque Fourbe, et vous disposez d’options non-négligeables dans votre réserve. Vos plus mauvais match-ups sont par ailleurs bien renforcés par Négation, capable de clouer sur place un joueur de combo peu précautionneux.

Domain souffre bien évidemment face à tout land denial adverse: Lune de sang et Frontière tectonique vous font très mal, et il va donc falloir apprendre à ne pas être trop gourmand. Face à un deck qui peut interagir avec vos terrains, il faut pouvoir rester dans les couleurs Naya le plus longtemps possible et parfois jouer Flammes tribales pour 4 points. Si vous ne voyez pas de denial de l’autre côté de la table ou si vous êtes une tête brulée, vous devez fetcher le plus souvent de la sorte:

  1. Fetchland, Jardin du temple (75% du temps)/Terrain de prédilection (25% du temps)
  2. Fetchland, Cheminées à vapeur (75% du temps)/Fontaine sacrée (25% du temps)
  3. Fetchland, Crypte de sang.

Jardin du temple au tour 1 fait de Lion du terreau une 2/3, vous permet de transformer Nacatl en 3/3 et de lui faire bénéficier d’un trigger d’exaltation d’une Noble sans perdre trois points de vie supplémentaires, et peut faire comprendre à votre adversaire que vous jouez Abzan Aggro si votre première bestiole est un accélérateur: Tout est bon à prendre! Cheminées à vapeur est très clairement un meilleur terrain que Fontaine sacrée, puisqu’avec Jardin du temple, vous pourrez jouer Geist de Saint Traft dès votre troisième land drop sans aller chercher une autre source de blanc si votre Piaf s’est fait rôtir. Certaines listes très greedy montent en popularité puisqu’elles jouent à la fois Geist de Saint Traft et ainsi le Rhinocéros de siège, qui prend la place des Lions du terreau. Cela vous contraint bien évidemment à ajuster la manabase et à jouer une liste comme celle-ci:

Rhino Flames – Test

22 Terrains
4 Grève inondée
4 Catacombes verdoyantes
4 Lande venteuse
1 Fondrière sanguinolente
1 Terrain de prédilection
1 Fonderie sacrée
1 Jardin du temple
1 Reliquaire impie
1 Bassin d’élevage
1 Cheminées à vapeur
1 Tombe aquatique
1 Plaine
1 Forêt

23 Créatures
4 Nacatl Sauvage
4 Noble Hiérarche
4 Tarmogoyf

4 Geist de Saint Traft
4 Rhinocéros de siège
2 Bandemage qasali
1 Saccageur du clan Ghor

13 Sorts
4 Foudre
4 Flammes tribales
3 Chemin vers l’exil
3 Décomposition abrupte
2 Âmes persistantes

Réserve
3 Nourrir le clan
2 Fin crépitante
2 Ignus des tunnels
2 Corrosion rampante
1 Morguesort
1 Silence de pierre
1 Festivités destructrices
1 Combustion
1 Cérébrocenseur avemain
1 Sigarda de la Milice des hérons

Image.ashx

Tombe aquatique apparaît bien évidemment comme le terrain clé du deck, qui permet de jouer une base Naya jusqu’à le fetcher pour ouvrir Flammes tribales, le Geist, et le Rhino. Une simple activation de Frontière tectonique sur ce terrain peut vous pourrir votre main, et changer vos plans sur le long terme. Il est possible que ce genre de liste « high risk, high reward » soient compétitives, mais elles m’ont surtout l’air encore instables que les autres… Elles me paraîssent donc sans grand avenir.

En parlant d’avenir, Dragons de Tarkir risque, une fois n’est pas coutume, de donner un petit boost à Zoo: le Commandement d’Atarka et Compagnie rassemblée semblent tout à fait jouables. Reste encore à les tester et à leur trouver des places ! Le Commandement semble quelque peu « too cute » pour avoir un réel impact ailleurs que dans Small Zoo (avec Steppe Lynx and friends), mais Compagnie rassemblée donne enfin un second souffle à un deck qui a toujours manqué de bonnes sources de card advantage. Le fait que le sort soit un éphémère donne enfin à Zoo quelque chose d’intéressant à faire pendant le tour adverse et un superbe moyen pour bait les contresorts avant de résoudre, à votre tour, quelque chose de bien pire. Dans une liste Big Zoo comme celle présentée plus haut, le nombre et la qualité des bêtes permettront certainement d’en tirer quelque chose…

1425658772.jpg

1425752045.jpg

-Matthieu

Publicités

3 réponses à “Don’t feed the animals.

  1. Un délicieux article Exile! Mais j’ai un commentaire et une question:

    Commentaire: lors de la description de Domain Zoo, tu survoles très rapidement les match-ups aggressifs comme Burn ou Affinity. Or je pense que c’est un aspect important du deck, car il a tendance à se saigner beaucoup sur sa base de mana, ce qui le rend assez vulnérable à ces stratégies là. De mon expérience (certes sans doute moins grande que la tienne, je ne veux pas remettre ton article en question), ce sont des mauvais MU à cause de ça. Comment les contres-tu?

    Question: La décision de Kibler de se passer du noir et donc du Rhino et des Souls est elle justifiée selon toi?

    Voilà, merci d’avance, et merci pour l’article :)

    J'aime

    • Non, merci à toi!

      Contre Burn:
      – Sur les mains Nacatl, on part bien évidemment sur une forêt, et on réduit les arrivées de shocklands dégagés au maximum. Essayer d’avoir le Domain est un poil suicidaire, je pense que la meilleure ligne de jeu c’est T1 Forest + Nacatl > T2 Sacred Foundry tapped + one drop vert (idéalement Hiérarche), T3 n’importe quel spell de gestion permettant de s’acheter le droit d’untap encore au moins deux tours.
      – Sur les mains Geists, on y va franco et on tente de le jouer T2: Burn aussi se pique, et c’est une clock supersonique. Pour peu que l’on touche une Hélice ou Flammes Tribales, on peut le prendre de vitesse.

      Post-side, la même chose en essayant de trouver Feed the Clan.

      Contre Affinity:
      Sur une sortie champagne il faudra une tonne de removal, et du coup nos bestioles n’ont pas le temps de toucher la table. On ne peut même pas stall et bloquer tant il y’a d’évasion en face. Qasali est un indispensable parce qu’il avance les deux plans, et je pense que l’inclusion récente de Souls dans le deck vise à palier cette faiblesse contre les Nexus/Thopters game 1, mais c’est quand même du 20/80 si les deux joueurs ont des mains optimales. Comme le reste du format, on perd lourdement sur les meilleures mains d’Affinity…

      Heureusement, leur deck est assez irrégulier et si on parle de mains moyennes, ça va beaucoup mieux pour nous. On devrait pouvoir répondre à une main à 3/4 attaquants, 2 lands, un Cranial Plating + un éventuel autre sort avec les blasts/decays/qasali, puis déployer nos menaces. Post-side, on dispose d’options bien connues qui ne nécessitent aucune explication je pense! :)

      Tu fais bien de m’en parler, c’est vrai que j’ai peu insisté sur ces match-ups que l’on joue pourtant souvent, mais c’est en grande partie parce qu’ils présentent toujours les mêmes caractéristiques: contenir l’assaut, gagner un ou deux précieux tours… et tenter de trouver ses balles en argent game 2. Ce sont des pairings assez défavorables pour tout le monde en ce moment, mais grâce aux blasts hyper cheap et aux meilleures bêtes du format, j’ai l’impression que Domain utilise relativement bien le temps gagné.

      Sur 4 Color Zoo:
      J’ai testé un build 4 couleurs avec Rhino, Anafenza, Decay, Slaughter Games en side… Je pense que c’est très sympa à jouer mais que ça donne l’impression d’être un sous Abzan, qui perd d’avantage contre combo car on se retrouve à jouer des Nacatl au tour 1 à la place de la discard. Ce « Dark Zoo » se défendait très bien contre Pod et Delver et je ne suis pas surpris qu’il ait fait top 8 à Omaha.

      Mais aujourd’hui, tomber contre Abzan Midrange ou Abzan Aggro, c’est un supplice: Comme il joue grosso modo les mêmes bêtes que nous, on voit souvent des tables bloquées jusqu’à ce qu’il nous tue avec un énorme Ooze ou Gavony Township. Dans cet environnement, il me semble plus intéressant d’avoir accès à nos propres Oozes, à Thundermaw Hellkite et à Blood Moon qu’auparavant. Et puis Naya n’est pas particulièrement mauvais contre Twin, on peut très bien se passer des Abrupt Decay en étant précautionneux sur chaque play et en gardant une plaine détap: S’il n’a pas la combo/qu’elle a été stoppée, son plan tempo n’est pas terrible contre des Loxodons et des Knights. Du coup, je suis assez d’accord avec les choix de Kibler. :)

      J'aime

  2. Pingback: Vidéo DeckTech : Naya Company, l’update tant attendue. | Le Consortium Infini.·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s