Meilleur deck du Modern ?

Beaucoup de joueurs essaient de toujours jouer le meilleur deck. C’est une stratégie comme une autre. En Modern, plusieurs decks gravitent au top du format :

  1. Abzan Midrange (Rhinocéros de Siège, Liliana du Voile, Tarmogoyf, et le package habituel de discard) ;
  2. UR Twin (probablement un des seuls deck tempo jouables en ce moment) ;
  3. Affinity (Blindage crânien est toujours là) ;
  4. Burn

Mais il y a un autre deck qui je pense est aujourd’hui très bien positionné : Infect. Voila le gauntlet du Modern (Amulet Bloom n’est pas loin non plus).

Pourquoi Infect ? Infect est probablement le deck le plus rapide du format. Il est très compliqué de mettre en place des stratégies qui misent sur le long terme en Modern puisque c’est là que l’un des meilleurs deck, Abzan, est roi. Il y a donc deux solutions :

  • Jouer un deck qui peut battre la curve d’Abzan, ce que peu de decks sont capables de faire; ou
  • Jouer un deck qui va plus vite qu’Abzan.

Infect opte pour la deuxième option. Et c’est probablement le meilleur deck à pouvoir le faire. En plus de celà, Infect est capable de tuer au troisième tour.

Rapide aperçu d’une liste avant de parler de la stratégie.

Infect – Tom Martel
GP Vancouver – Février 2015

19 Terrains
4 Catacombes Verdoyantes
4 Nexus des encrimites
3 Lande venteuse
2 Forêt
2 Forêt pluviale embrumée
2 Bassin d’élevage
2 Pendelhavre
 
15 Créatures
4 Noble Hiérarche
4 Elfe Luisant
4 Agent gangrené
2 Morguesort
1 Myr Sanigriffe
 
24 Sorts
4 Vignes de Vastebois
4 Puissance de l’ancienne Krosia
4 Devenir immense
4 Croissance mutagénique
4 Sonde gitaxienne
2 Bénédiction de l’apôtre
2 Frappe de distorsion
2 Résistance sauvage
Sideboard
2 Morguesort
1 Résistance sauvage
3 Image Perverse
2 Dispersement
1 Appel aux charognards
2 Percesort
2 Revendication par la nature
1 Charme de piraterie
1 Charmille dryade

Infect a été le deck choisi par la team Pantheon pour prendre d’assault le Pro Tour Fate Reforged. Jouer le deck le plus rapide du format était aussi une façon ne pas avoir à préparer des réponses à tout et pousser le des joueurs adverses à prévoir des réponses pour contrer l’explosivité du deck.

Ce deck capitalise vraiment sur la sortie de UR Delver du format avec le ban de Fortune des Mers et Fouille Temporelle. UR Delver jouait énormément de cartes qui rendait impossible de jouer la stratégie Infect qui repose sur des créatures un peu trop fragiles face aux anti-bêtes de UR Delver : Eclair Fourchu, Foudre, Electrolyse, etc. Largement neutralisé, Infect a trouvé une ouverture dans le format.

D’autre part, Infect a gagné une nouvelle carte avec la nouvelle extension. Et pas n’importe laquelle.

Image

Jouer cette carte pour seulement un mana vert est assez facile pour le deck qui « crache » beaucoup de cartes rapidement grâces au sorts payables avec du mana phyrexian (Sonde gitaxienne et Croissance mutagénique).

Le deck repose sur une base de créatures 1/1 : Nexus des encrimites, Elfe luisant et Agent Gangrené.

Le Nexus est une excellente carte : c’est une créature qui a de l’évasion et qui n’a que peu faire de ce qui se passe sur le champ de bataille. D’autre part, comme c’est un terrain animable, il est insensible aux anti-bêtes rituels. L’adversaire doit avoir un éphémère pour le gérer. Il faut ajouter à cela que, animé, il reste un terrain ce qui a comme conséquence intéressante de ne pas pouvoir être ciblé par Décomposition Abrupte.

L’Elfe luisant est le no-brainer du deck : une 1/1 infection pour 1. Difficile de faire plus simple.

Là où ça devient plus intéressant c’est le choix du splash bleu. L’Agent gangrené est une excellente carte pour passer outre une carte que le deck a bien du mal à dépasser : Âmes persistantes (une carte qui met plusieurs bloqueurs). Ce splash est corroboré par Frappe de distorsion qui lui aussi permet de dépasser les bloqueurs. Âmes persistantes est probablement la carte la plus compliquée à battre pour le joueur d’Infect. Avoir de quoi rendre des créatures imblocables est donc extrêmement précieux. Si vraiment vous avez du mal contre ces esprits, vous pouvez toujours tenter un splash noir supplémentaire pour jouer Maladie dans les rangs.

Image-2

Noble Hiérarche est une créature extrêmement puissante dans ce deck grâce à l’exaltation et au boost de mana qu’elle procure pour jouer les sorts les plus onéreux du deck (dont Résistance sauvage). Étonnamment, elle produit également du mana bleu ce qui rend le splash bleu encore plus lisse.

Outre les boosts joués dans le deck, celui-ci a dans son arsenal plusieurs sorts de protection : Vignes de Vastebois et Bénédiction de l’apôtre. Vignes de Vastebois remplit les deux rôles en une seule carte : c’est un pump mais sauve aussi une créature d’un anti-bête tandis que Bénédiction de l’apôtre permet de passer les bloqueurs mais est également une protection. Vignes de Vastebois a d’autres application plutôt utiles dont la possibilité de casser la combo de Splinter Twin (en donnant à la créature a combo la protection contre les sorts de l’adversaire, donc l’enchantement).

A mon sens, le deck est très bien positionné : le match up contre Abzan est certes un peu compliqué mais le fait de pouvoir jouer autant de protection et de cartes évasives rend le plan de jeu plutôt stable. D’autant plus qu’Abzan est un deck relativement lent. Il ne peut pas vraiment se permettre de se tap out complètement pour jouer un menace sans risquer la mort.

Résistance sauvage une carte extrêmement puissante. Assez simplement, une créature qui gagne +6/+6 avec Devenir Immense lorsque le joueur d’Infect contrôle cet enchantement devient immédiatement létale (+9/+9 sur une 1/1 infection). Cet enchantement permet également de rendre les Foudres (un des plus gros ennemis du deck) inutiles. Le deck a donc beaucoup de game contre un deck comme Splinter Twin. Surtout avec des maindeck Morguesort et des options de side aussi intéressantes que Percesort, Dispersement, Revendication par la nature etc.

 

Quelques remarques sur le deck :

Sur le play, jouez l’Elfe luisant en premier et sur la draw, jouez la Noble Hiérarche. Ainsi sur le play vous avez de quoi mettre la pression dès le premier tour, influant grandement le tour 1 de votre adversaire. Et sur la draw, vous bénéficiez en jouant la Noble Hiérarche en premier de 3 manas au tour 2, vous permettant de regagner la main sur la partie en résolvant des sorts plus onéreux (du genre Résistance Sauvage) avant votre adversaire. Contre un deck qui a beaucoup de removals, jouez toujours la créature dont vous avez plusieurs copies en main.

Il est possible de garder des mains avec seulement Résistance Sauvage sans créature Infect. En effet, tuer aux points de vie normaux avec la Noble Hiérarche boostée n’est pas impossible. Ce même plan est exécutable avec la Charmille Dryade (qui est par ailleurs une Montagne 1/1 sous Lune de Sang, vous pouvez toujours attaquer avec!).

Contre un deck qui joue des Déférences, veillez à ne pas garder trop de Devenir immense.

Les Vignes de Vastebois, au delà du cas particulier de contrer un Jumeau par scission déjà évoqué, peuvent :

  • Stopper un équipement ;
  • Stopper une activation d’un terrain du deck Amulet Bloom sur le Titan primitif ;
  • Stopper une modularité d’un Ravageur entravarc.

Image.ashx

Les parties se ralentissent considérablement dans les parties post-side. La plupart des decks essaient de rentrer le plus d’intéractions possibles ce qui se traduit bien souvent par « tuer tout ce qui bouge ». Le plan de side contre beaucoup de decks est donc d’enlever un peu de boosts (qui sont inutiles lorsque vous n’avez pas de créatures) et de prendre le temps de tuer à petit feu, en maximisant plutôt sur les sorts de protection.

Image perverse est une carte un peu spéciale elle aussi. Elle permet de tuer d’un coup le Morguesort adverse qui vous empêche de jouer des boosts sur vos créatures. Il souvent recommandé d’en sider quelques unes à chaque partie, juste pour ne pas être nu face à ce type de carte. Si l’adversaire n’a pas ce genre de cartes, ce n’est pas très grave puisqu’elle cantrip et n’est donc virtuellement jamais morte.

Un mot aussi sur Appel aux charognards. Pourquoi une telle carte ?

Image-1.ashx

Cette carte est taillée pour les match ups ou l’adversaire a beaucoup d’anti-bêtes qui font du 1 pour 1. Par exemple contre Jeskai Control, il peut être parfois compliqué de passer à travers les multiples Chemins vers l’exil, Foudres et Hélices d’éclair. L’important dans ce match up est pouvoir se battre à la même vitesse que lui : en éphémère. Se battre durant votre propre phase principale est compliqué puisque tout le deck adverse est taillé pour gagner ce genre d’opposition pendant votre tour. Ainsi, bénéficier d’un haut de curve pour rentabiliser les terrains gagnés sur Chemin vers l’Exil, en éphémère, et qui libère 2 menaces, est une bonne solution pour pousser votre adversaire à jouer pendant son étape de fin, lui laissant moins de mana disponible pendant votre tour, et vous permettant de résoudre des sorts plus importants.

 

D’une rapidité difficilement égalable et ayant toutes les cartes pour battre les meilleurs decks du format, je le trouve particulièrement bien positionné en ce moment. Je ne serai pas surpris de le voir encore côtoyer les hautes tables des prochaines tournois d’envergure.

-Thibault

Publicités

Une réponse à “Meilleur deck du Modern ?

  1. Pingback: A First Metagame Analysis | Moudou's Modern Deck Diary·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s